Otto-Hanh Gymnasium

 

Otto-Hahn Gymnasium, KARLSRUHE - Commande 2007

 

Otto-Hahn Gymnasium, Eichbäumle 1, 76139 – KARLSRUHE Lycée à vocation sportive de haut niveau.

Concours lancé par la Ville de Karlsruhe en 2006 pour des aménagements artistiques sur l'extension du lycée à vocation de formation sportive de haut niveau.

Projet retenu en juillet 2006 - Réalisation en février 2007 - Inauguration en mars 2007.

 

Du fond de l'Homme

2008 - 11ème Chemin d'Art Sacré en Alsace organisé par le Diocèse de Strasbourg.
Église Gothique St- Georges de HAGUENAU

Exposition
« Du fond de l'Homme »

Nature des œuvres :
15 peintures à l'huile format 116 cm x 89 cm.

Référence biblique :
« me voici collé à la poussière, selon ta parole fais-moi revivre » - psaume 119-25

Démarche artistique :
L'Homme est peint à la manière d'un flux, d'un afflux, d'un influx, de pérégrinations entre l'obscurité et la lumière.

Suspendu aux vents de l'épreuve,
du haut de ses nuages intérieurs,
lorsque tout se dérobe sous ses pieds,
que tout bascule, tout vacille,
la chute devient-elle inéluctable ?
L'Homme est-il seul face à lui-même ?    

LF-2008                     

 

1 « Les sources écartelées »
Hommes, jusqu'où irez vous dans le mépris de ma gloire, l'amour du vide et la poursuite du mensonge? Psaume 4-3   

2 « Noyés dans l'absurde »
Les flots de l'abîme s'appellent l'un l'autre, au fracas de tes cataractes. En se brisant et en roulant, toutes les vagues ont passé sur moi. Psaume 42-8

 

3 « Théâtre d'espérances »
Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'a tu abandonné? J'ai beau rugir, mon salut reste loin. Psaume 22-2

4 « Sables »
Vite! Répond moi, Seigneur! Je suis à bout de souffle. Ne me cache pas ta face, sinon je ressemble à ceux qui descendent dans la fosse. Psaume 143-7

 

5 « Suspendu aux vents de l'épreuve »
En moi le souffle s'éteint, la désolation est dans mon cœur. J'évoque les jours
d'autrefois, je me redis tout ce que tu as fait, je me répète l’œuvre de tes mains. Psaume 143-4,5

6 « Géométrie sacrée »
Comme l'eau je m'écoule; tous mes membres se disloquent. Mon cœur est pareil à
la cire, il fond dans mes entrailles. Psaume 22-15

 

7 « Au delà des songes »
Me voici collé à la poussière, selon ta parole, fait moi revivre. Psaume 119-25

 

8 « L'écume des mots »
Je suis trop resté chez ceux qui détestent la paix. Je suis la paix! Mais si je parle, ils sont pour la guerre. Psaume120-6,7

9 « A travers les sables »
Pourquoi te replier, mon âme, et gémir sur moi? Espère en Dieu! Oui je le célébrerai encore, lui et sa face qui sauve. Psaume 42-6

 

10 « Va vers toi »
Je tends les mains vers toi; me voici devant toi, comme une terre assoiffée. Psaume 143-6

11 « Sauge de Jérusalem »
Enseigne moi les bienfaits du jugement et de la science car je me fie à tes commandements. Psaume119-66

 

12 « Vocation de nos atomes »
Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse ceux qui fléchissent. Psaume 146-8

13 « Pour franchir la mer »
C'est avec toi que je saute le fossé, avec mon Dieu je franchis la muraille. Psaume18-30

 

14 « Du fond de l'Homme »
Tu m'as mis plus de joie au coeur qu'au temps où abondaient leur blé et leur vin.
Psaume 4-8

15 « Tout est dans un »
Auteur de la terre et des cieux, de la mer, de tout ce qui s'y trouve, il est l'éternel gardien de la vérité. Psaume 146-6

La guérison du paralytique

"La guérison du paralytique de Bethesda"

Projet d'aménagement artistique pour l'église St-Léger de Blotzheim.

Maquette préparatoire : personnages traités en nuances de teintes rouille sur acier découpé, polissage partiel, partie centrale peinte sur verre

285 cm  x 390 cm

Au bout de quelques jours, il revint à Capharnaüm et le bruit courut qu'il était à la maison. Les gens s'attroupèrent, si nombreux qu'il n'y avait même plus de place près de la porte. Et il leur annonçait la parole.
On lui amena un paralytique, porté par quatre hommes. Comme la foule l'empêchait de l'atteindre, ils découvrirent le toit au dessus de lui et, par le trou, laissèrent glisser le brancard sur lequel était couché le paralytique. Devant leur confiance, Jésus dit au paralytique :
- Petit, tes fautes sont effacées.
Quelques lettrés, assis, ruminaient en leur for intérieur : « De quel droit cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut effacer le fautes, sinon Dieu, le seul Dieu ? » Lisant dans leurs pensées, Jésus leur dit :
- Pourquoi ruminez-vous ainsi ? Qu'est-ce qui est plus facile ? Dire à ce paralytique « Tes fautes sont effacées » ou lui dire « Dresse-toi, prends ton brancard et rentre chez-toi. »
Alors l'homme se dressa, prit son brancard et sorti devant tout le monde, si bien que tous étaient sidérés et glorifiaient Dieu et disaient : « Nous n'avons jamais rien vu de pareil ».

 

 

 

 

 

 

 

Le fou du Roi nu

 

2013-365 : « Le fou du Roi nu – Anamorphose projet » (janvier 2013).

 Clin d’œil au conte de Hans Christian Andersen : « Les Habits neufs de l'Empereur »

Maquette pour anamorphoses sur 12 sphères miroirs de 3 diamètres différents, les éléments tracés au sol sont lisibles non déformés lorsqu'ils se reflètent dans les miroirs sphériques. La modélisation de la maquette préparatoire a été testée en extérieur, sur le parvis du Musée d'Art Moderne et Contemporain, place Hans Jean Arp à STRASBOURG.

Plus de ciel

2013-263  Clin d’œil au MODULOR de Le Corbusier, « Plus de lumière »

Projet d'anamorphose Land Art « tracé sur sable ».

La photo de base pour la maquette a été prise lors d'une promenade à vélo sur la plage à Sète.

Ce jour là, la mer est démontée, le ciel et mer ne font qu'un, l'enfant qui court à l'arrière plan a des airs de chérubin.

 

 

/
JoomSpirit